Fujifilm – Agathe Poupeney et son X-E3

Agathe-Poupeney-Teste-le-Fujifilm-X-E3

Photographie, corps, danse, poésie et un peu de technique. Bienvenue dans ce test du Fujifilm X-E3, dernier né de la gamme de Fujifilm.

La nouvelle ambassadrice de Fujifilm France nous emmène en région parisienne avec un joli duo de danseurs.

 

Nous sommes en août 2017 (et oui, je suis en retard, j’écris cet article un janvier 2018…), nous sommes sur la base nautique de Cergy Pontoise. Les lumières sont douces, les danseurs motivés, Agathe est prête à lancer sa cession photo et moi, je la filme avec deux boîtiers X-T2 que Fujifilm m’a prêté.

Agathe est une photographe professionnelle spécialisée dans les photos de danse et de spectacle. Lassée de ses gros boîtiers plein format à la marque rouge, elle est passée progressivement aux merveilleux hybrides de chez Fujifilm. Elle travaille avec un X-T2 et un X-Pro2. Dans sa besace, Fujifilm lui a glissé son petit dernier. Petit, tout petit boîtier. Il a tout d’un grand, mais c’est l’appareil photo le plus léger de la gamme. Il n’en reste pas moins hyper attachant, doué et rapide évidemment.

Bref, nous voici donc arrivés à Cergy pour quelques photos les pieds dans l’eau. Agathe travaille en lumière naturelle et demande des figures à ses danseurs. Ici, le but c’est que les danseurs puissent travailler avec l’eau. Il ne s’agît pas seulement de prendre en photo des danseurs, mais bien de les voir évoluer dans un environnement aquatique. Ici, il faut faire en sorte que celui-ci fasse partie intégrante de l’image.

 

Je vous laisse voir tout cela avec le film et par la même occasion, jeter un oeil intéressé au travail d’Agathe Poupeney !

 

A très vite pour la suite !!!!